RAID ET ALLIANCE SYMPHONIE - POETIC LOOSERS


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Oce -Mage-

Aller en bas 
AuteurMessage
Oce
Admin
Admin


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Oce -Mage-   Mer 6 Déc - 8:50

Les mémoires d'Oké écrit par Oce

Oce est née d'un famille Itinérante. En effet, ces parents voyageaient au travers de tout Azeroth pour commercer, déployant leurs caravanes le long de ces routes dangereuses que nous connaissons tous maintenant. Un joli bébé au nom qui se prononce [oké] selon l'accent de ses parents. Sa mère était une voyante respectable et son père un couturier respecté. Elle en acquit connaissance lors des premières années de sa vie. Son père la faisait travailler sa dentelle et sa mère son esprit. Une famille modeste, sans souci qui ne désirait qu'un avenir de paix et de
simplicité à leur petite "Oké". Jusqu'à ses 10 ans, la route la berçait, les nuages la faisaient rêver et la lune l'intriguait. Un matin comme les autres, réveillée par les premiers rayons du soleil réchauffant le bout de son nez, elle passa tête hors de la caravane pour admirer la rosée qui faisait briller une toile d'araignée. Sa mère dormait toujours et son père donnait à manger aux chevaux. Dehors, beaucoup d'arbres bien verts pas trop imposants de sorte que les rayons du soleil caressaient agréablement sa peau, papa énergique comme à son habitude... Elle se demanda ce que plus tard l'avenir lui réservait. Un beau prince paladin viendrait la râvir à ses parents l'enmenant sur son destrier doré vers un jour couchant. Que de belles images couraient dans sa tête. Est-ce une de ces visions dont sa maman lui parlait tant ? Elle verrait bien se dit-elle, la toile d'araignée brillait toujours de la rosée et cela était bien
suffisant. Elle sortit de la caravane pour se rafraîchir. Un petit lac n'était pas très loin, elle demanda à son père pour s'y rendre et faire sa toilette. Un baiser, un acquiescement et elle y alla marchant pleins de rêves d'enfant. Elle trempa ses pieds, sa nuque comme il lui avait été conseillé depuis toujours et se baigna nonchalamment. Quelle douceur la nature, et l'innocence de la forêt, elle vaut bien celle d'un enfant. Le soleil sembla s'écarter doucement laissant place à un nuage passant, en effet un peu d'ombre surgit à un moment. Elle vit pourtant une silhouette se
dessiner dans cette ombre, grossière, petite, mais les nuages sont source d'iamgination. Elle leva la tête et vit un être petit et grêle à la tête de poisson, des yeux globuleux, la fixant avec insistance. Une petite lance à la main, cet être ne bougeait pas. Elle en fut amusée, petit comme cela, il devait chercher un ami pour jouer ! Peut-être est-ce
un enfant ? Elle tendit la main pour l'inviter à nager avec elle ! Il s'enfuit grommelant des sons tirant de gargouillis comme faits dans l'eau. Elle se rhabilla. Dommage, un enfant pour jouer avec elle aurait été si plaisant et il avait une tête amusante et si gentille. Elle en rit toute seule. Elle remettait ses chaussures et en levant la tête elle vit des dizaines
de petits enfant-poissons lance en main la fixant. Mais cette fois-ci les lances pointaient vers elle. Elle pleura sa maman. Et finit par hurler "Maaaamaaaaan ! Maman ! Au-secours maman !" puis plus silencieusement entre ses pleures "Je veux ma maman..." Un des être-poissons avança, elle aurait voulu courir mais les larmes et la peur la figeaient. Elle se recroquevilla sur elle-même serrant le vide contre elle comme si ce fut son nounours. L'être-poisson changea d'émotion, les yeux globuleux devinrent menaçants, un sourire se dessina dévoilant des dents pointues pleines de sang. "MAAAAAAAAMAAAAAAAAAAAAAAAN "!
Une flèche abattit le petit être-poisson, tous les autres se retournèrent vers l'origine. C'était son père. Ils chargèrent tous en sa direction, grommelant des bulles d'eau n'ayant plus rien de mignon. Son père tira épée et dague, la bataille fit rage. Elle ne voyait rien de grosses larmes lui cachaient la vue, elle avait peur, tout était flou derrière ce flot coulant sur ses joues. Juste des silhouettes put-elle apercevoir. Mais son père se battait elle en fut sûr. "Rejoins maman Oké !!! Cours !!!!" Elle prit
ses jambes à son coup pour rejoindre les caravanes. Mais elle fut suivie par l'un de ces être-poissons, elle ne le voyait pas mais elle entendait derrière elle ces sons de bulle angoissants, et les pas la poursuivant. Elle arriva enfin aux caravanes. Sa mère l'attrapa dans ses bras et se tourna pour lui éviter la mort. Elle fut transpercée de la lance. Elle eut juste le temps de se tourner du peu de forces qui lui restées et de venger sa mort enfonçant un dague dans ce petit petit être dont les yeux globuleux fixaient encore Oké. Il tomba la regardant, sa mère tomba avec lui pleine de sang. "Mhm...M'...M'am.. Maman... maman ! maman !" Elle secoua sa mère de toutes ses forces, essayant de la réveiller. Seule sa tête bougeait sous les secousses. "Maman..." Elle pleura sa mère la serrant dans ses bras de toutes ses forces. Quelques instants passèrent "Papa !" Elle se leva et courut vers son père qu'elle avait oublié. Pas de bruits de bataille. Arrivé sur place, des corps sans vie d'homme-poissons jonchaient le sol. Son père n'était pas au milieu de ceux-ci. Elle en tomba évanouit.
Elle se réveilla sur sa mère et l'homme-poisson ne se souvenant pas être repartie jusque là. La peur, la solitude, papa, maman, elle pleura seule sans manger ni boire blottie contre sa mère toute la journée... puis se rendormit de fatigue.

Elle se réveilla attachée à un mur. Maman n'était plus là. Elle se trouvait dans une pièce aux murs et plancher de bois, sâle, humide et lugubre. Seule. "papa, maman ..." elle n'avait plus la force de crier ni de pleurer. Elle n'avait plus rien, ni vie, ni envie. Elle se mit à rêver éveillée. Un paladin entra, il était beau, vieux pour elle car elle n'avait que 10 ans. Mais l'amour n'a pas d'âge pour un enfant. La porte s'ouvrit l'extirpant de son rêve. C'était un paladin, celui de son rêve ! Il s'arrêta sur elle un sourire mauvais sur les lèvres. "Je vais te donner de l'amour moi ma petite !" Il avança vers elle avec des gestes obscènes. Un femme surgit de nulle part et le tua sec. Elle regarda le beau paladin de ses cauchemars maintenant mort sur le sol. La femme la libéra rapidement la prit dans ses bras et courut hors de la pièce. Elles se retrouvèrent dans la forêt. Il faisait nuit et froid. La lune trônait dans les cieux. La femme s'arrêta mettant son doigt sur sa bouche pour demander silence à Oké qui sanglotait. Elle écoutait. Oké n'entendait que le vent. Elle resta sans bouger un moment puis courut dans les bois. Oké ne comprenanait pas ce qui lui arrivait tout allait trop vite, les émotions, les mots, les souvenirs manquent à ce récit. Mais l'âge ne joue pas pour elle. Elle vous raconte ce dont elle se souvient. La femme s'arrêta encore et mit la main sur la bouche de Oké. Une poigne forte mais si douce. Des homme-poissons approchaient, ils cherchaient quelque chose ou quelqu'un. Eux sûrement. Ils étaient à quelques mètres mais ne voyaient ni la femme, ni Oké. L'un d'eux n'était qu'à quelques pas. Aucun bruit de respiration ne devait les trahir. Les petits hommes s'en allèrent. Puis la course reprit. De là les souvenirs ne sont plus aussi précis. Elle s'endormit croit-elle.

Oké ouvrit les yeux. La femme la veillait. Elles étaient dans une grotte. Elle l'avait couverte, avait fait un feu et de la nourriture cuisait. A ce moment elle se rendit compte à quel point la faim l'assaillait. Elle n'avait pas mangé depuis plus d'une journée. Qand la dame lui tendit un morceau de viande, elle l'attrapa et le dévora sans manière. Enfin rassasiée, elle regarda la dame. C'était une jeune femme d'une vingtaine d'année, brune aux yeux tout aussi sombre. Une force tranquille émanait d'elle. La gentillesse et la compassion aussi. "Comment t'appelles-tu ?" demanda la dame à Oké.
-Oké. Dit-elle d'une voix faible et tremblante. Les larmes allaient ressurgir. Papa, maman...
-Ocquay ? Apparemment l'accent de Oké ne lui était pas facil. Peux-tu me l'écrire sur le sol ?
Oké s'exécuta "O C E" inscrit-elle au sol dans la terre à l'aide de son doigt.
-Alors tu t'appelles Oce ... Moi c'est Mynh
-Myn ?
-Oui Mynh. Tu as quel âge ?
-10 ans ... Un instant passa ... Vous avez vu mon père ? Il doit me chercher !
-Tu as 10 ans ? Tu es courageuse et très mignonne. Tu aimerais avoir une amie de ton âge ?
-Oh oui madame !
-Non appel moi Mynh je ne suis pas si vieille. Très bien je te présenterai à ma soeur demain tu es d'accord ? Un sourire chaleureux marqua son visage et son regard.
-Oui ! Vous habitez où ?
-Tu ! Dis moi tu. Je ne suis pas si vieille allons.
-Tu habitudes où ?
-Non finalement dis-moi vous ... Oce commença à sangloter. Je plaisantes ! Je plaisantes. Allons viens dans mes bras. Je plaisantais.
Oce se blottit contre elle. Toutes ces images d'horreurs lui revinrent. Les homme-poissons, sa maman, le paladin méchant et la gentille Mynh. Puis elle s'endormit à la chaleur des bras de Mynh c'était trop pour une enfant de son âge.

Elle se réveilla n'ayant pas bougé d'un pouce, Mynh dormait la serrant encore. Elle aurait cru sa maman... De la lumière balayait l'entrée de la grotte. Le feu fumait encore un peu des quelques braises mourantes. La vie allait changer.

Elle se rendirent plus tard dans une immense ville aux tours de pierres blanches. L'entrée était un immense pont bordé de statues immenses d'hommes en armure ou de nains, d'hommes en robe ou de femmes tournaiées vers les cieux la main tendant un animal. Le soleil l'empêchait de discerner nettement les sculptures mais elles étaient colossales. Des chevaliers à cheval avançaient doucement, des gens de tous bords entraient ou sortaient de la ville. Passé le pont elles arrivèrent dans un quartier bondé de monde. On entendait les gens hurlaient "Les armes les mieux forgées et les moins chères !", "Voulez-vous du pain frais ? Qui veut du pain frais ?", "Vendez et achetez des objets exceptionnels venant de tout horizon à l'hôtel des ventes !". Des gardes étaient postés aux angles des rues et montaient la garde sans intervenir à ce commerce bruyant. Elles marchèrent longtemps, traversant plusieurs ponts de la cité. Le calme grandissait plus elles avançaient, à croire que la vie était postée au seul quartier commerçant. Elles s'arrêtèrent enfin dans un jardin et s'asseyèrent dans l'herbe.
-Bienvenue à Stormwind Oce. Profitons de l'herbe et du soleil un ami va nous rejoindre bientôt.


Dernière édition par le Mer 6 Déc - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou



Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Oce -Mage-   Mer 6 Déc - 12:37

Un très beau texte ! (mais tu aurais évité des bourdes en te relisant chuis sûr - oui j'aime bien râler sur la forme quand je prends plaisir à lire Wink)
Je comprends cette aversion pour les paladins...
Bravo pour la belle histoire ! j'espère qu'il y aura une suite Wink

(dire que mon background à moi est carrément bien plus pantouflard... j'étais respecté à Gnomeregan moi madame !! j'avais une bonne vie, des amis, des appuis politiques, des pantoufles et un écureuil mécanique bien dressé ! nanmého)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oce
Admin
Admin


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: ^^   Mer 6 Déc - 13:32

Je ne me suis pas relu j'ai fait ça entre deux cours cette nuit. j'ai l'histoire, mais je me suis dépéché de rédiger. Je reprendrai le texte quand j'aurai du temps Wink et dans la nuit mais instincts grammairiens dorment xD
y aura une suite, en fait il y a déjà une suite mais me faut le temps de la rédiger. Smile


Dernière édition par le Mer 6 Déc - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radichou



Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Oce -Mage-   Mer 6 Déc - 13:45

Je connais ça ;-) j'avais écrit tout le premier background de ma prêtresse que les autres disent nunuche (mais pas elle ? elle comprend pas :s), ça n'a rien à voir avec un certain gnome que d'aucuns disent pervers (mais pas lui ? il comprend pas non plus :s)

Bah bon courage pour la suite, j'attends ça avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oce
Admin
Admin


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Bon   Mer 6 Déc - 20:33

J'ai fait qques corrections rapides ce midi en mangeant je ne crois pas que ce soit encore parfait mais j'ai toujours pas pu me reposer je ferai ça demain je pense. Et la suite/les suites, sera/seront pour bientôt Smile Suites qui iront jusqu'à notre présent à nous (en raid).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oce -Mage-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oce -Mage-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'aide d'un mage
» Azure Mage
» [Regle] : snapcaster mage
» RECRUTEMENT: Fireb-Elfe-Level 20-Mage de feu
» Mage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAID ET ALLIANCE SYMPHONIE - POETIC LOOSERS :: Recrutement-
Sauter vers: